Invitation au voyage: Alison ♥ Florian

12 juillet 2013 8

Puisque nos cousins français célébreront ce week-end la prise de la Bastille, j’ai pensé vous offrir aujourd’hui un mariage made in France, frais comme un air d’été, léger comme une brise de vacances. Vous avez raison, foudamour s’est donné comme mandat de présenter des mariages d’ici, mais quand vous verrez cette jolie rouquine à l’oeil malicieux et à la bouche framboise avec son chéri, qui a la dégaine d’un certain Don Draper (je trouve des ressemblances aux gens, c’est une maladie) vous comprendrez pourquoi j’ai craqué! Il faut savoir ouvrir ses horizons, car les voyages forment la jeunesse (et ceux qu’on fait en images ne coûtent vraiment pas chers!)

C’est donc de l’autre côté de l’océan, plus précisément à Vaugneray, une petite commune située à une vingtaine de kilomètres de Lyon, qu’Alison et Florian se sont mariés, entourés de leurs parents et amis intimes. Ils se sont rencontrés il y une dizaine d’années, alors qu’Alison travaillait dans un magasin d’électroménagers. Il est arrivé, casque de moto à la main, cheveux savamment ébouriffés et veste de cuir hautement virile sur les épaules, pour acheter une cafetière à sa maman (chou!). La belle était déjà conquise. Il est revenu le jour même, tout pomponné, pour finaliser son achat, qu’il a d’ailleurs oublié au comptoir tant il était troublé. Après quelques échanges de SMS, les amoureux se sont retrouvés pour un souper en tête à tête, et c’était parti mon kiki. Romantique, vous dites? Attendez de connaître l’histoire de la demande en mariage! Alors qu’elle croyait aller manger tranquillement au restaurant  avec son homme, Alison se retrouve à l’aéroport, en route pour Venise. Il lui a demandé sa main devant le Café Florian, tout ému. Ahhhhhhhh….! C’est sûr que ça aide d’être à 90 minutes d’avion d’une des plus belles villes du monde; à partir de Montréal, on atterrirait probablement en plein milieu d’un bois infesté de mouches noires après ce temps de vol, mais prenez des notes, Messieurs, prenez des notes!

Assez parlé, laissez-vous transporter par ces merveilleuses images!

Ça c’est ce que j’appelle une entrée majestueuse, mais c’est en même temps très authentique et ô combien charmant! On est loin des faux châteaux de banlieue… Alison tenait à ce côté bucolique, champêtre et fait-main, c’est pourquoi elle a réalisé elle-même plusieurs éléments. Elle s’est occupée des feuillets de l’église, de ses bijoux, des affichettes pour les tables, etc. J’adore comment elle a intégré le café, qui est quand même par extension la raison de sa rencontre avec Florian, au décor de la salle! C’est un morceau de leur histoire unique.

Le couple a choisi de refaire une séance photos 15 jours après le mariage dans la maison de campagne de la grand-mère d’Alison, un endroit qui a beaucoup de valeur à ses yeux, puisqu’elle y a grandi et passé toutes ses vacances. Ils préféraient un endroit avec une âme, habités d’esprits aimés, plutôt qu’un lieu qui n’avait aucune signification pour eux. Et avouez qu’il n’y a pas plus belle excuse pour reporter sa robe de mariée!

Toutes nos félicitations à Alison et Florian et merci pour le voyage!

Pssst! Suivez le blogue mode et inspirations d’Alison sur Pretty Shiny Frenchy!

Cérémonie: Église et mairie de Vaugneray / Réception: Orangerie de Sébastien, Domaine de Lacroix-Laval / Photographe: Benoît Gillardeau / Stylisme et décor: la mariée / Fleurs: Interflora / Robe de la mariée: Pronovias, modèle Maria / Chaussures de la mariée: Diane Hassall, modèle Summer Song  Sac de soirée: Hopscotch Couture sur Etsy / Serre-tête: Ingenue B sur Etsy (modifiée par la mariée) / Coiffure et maquillage: la mariée / Costume du marié: De Fursac / Bagues: Alliances Ciré


8 commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *