Coupé au couteau

15 juillet 2013 0

Au risque de vous décevoir, Messieurs, cet article ne contiendra aucune image de la collection « Nuit de noce coquine » de l’une ou l’autre des grandes marques de lingerie que vous connaissez sûrement (on l’espère!) Ne partez pas! Votre petit côté voyeur pourrait quand même être titillé par la tendance que j’ai envie de vous présenter aujourd’hui… Et vous verrez, on n’est pas loin de la dentelle! Si vous n’avez pas encore la moindre idée de ce dont je parle, je vous le donne en mille: le découpage au laser. Si la technique est utilisée depuis le milieu des années 60 par les industries de transformation des métaux, on a vu récemment les secteurs de la mode et du design avoir recours au laser pour créer des objets aux motifs complexes et délicats, à la manière de ce que les grands artisans fabriquent à la main, mais avec les coûts avantageux et la rapidité d’exécution des objets manufacturés. Le cuir, le bois, le plastique, le papier et le tissu peuvent maintenant être travaillé avec précision et au gré de l’imagination. Le résultat? Des perforations géométriques ou organiques qui semblent transformer n’importe quel matériau en une fine dentelle moderne, qui cache et dévoile tout à la fois.

Certainement parce qu’il fait atrocement chaud à Montréal, j’ai envie de vous décliner la tendance dans un blanc rafraîchissant, histoire de vous aérer l’esprit!

Si le découpage au laser permet de réaliser rapidement ce qui prendrait un temps fou à l’être humain, certains artistes perpétuent l’art délicat du découpage du papier, un art vieux de plusieurs siècles et qui me fascine littéralement. Si le sujet vous intéresse, je vous recommande un article paru sur le site Design*Sponge, qui présente 25 de ces talentueux créateurs. À lire ici! Voici un superbe exemple de l’artiste Julene Harrison.

08966ed6736c6edbcbd0092985c05f88

Images via Pinterest

Voilà une très jolie tendance à intégrer à votre mariage… ou à votre garde-robe, pourquoi pas?


Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *