On enlève tout!

8 septembre 2014 1

Loin de moi l’idée de profiter du Celebgate pour attirer le lecteur curieux, limite voyeur, sur mon site et faire exploser mes statistiques… Ok, j’avoue. Un peu quand même! Bon, au risque de vous décevoir, cet article ne publiera ni la vidéo de la nuit de noces de Bradley Cooper & Sienna Miller, ni les photos coquines montrant de quel bois se chauffe Brad Pitt quand il est question d’enlever la  jarretière de sa belle Angelina. Il me reste (encore) un peu de pudeur, il faut croire! (c’est pas non plus comme si j’étais réellement en possession de ce matériel de grande valeur, qui me permettrait sans doute d’acheter une petite île du Pacifique si je le vendais à un tabloïd anglais. Facile d’avoir des principes dans ce temps-là!) Non, ce titre racoleur a pour but d’illustrer un courant que je vois de plus en plus dans les mariages qui sont publiées sur la blogosphère. Vous devinez? Si vous avez répondu le cortège nudiste, vous n’y êtes pas du tout! Mais vous ne pensez qu’à ça, ma foi! Je parle d’un retour à une certaine sobriété, d’un dépouillement vers l’essentiel, d’un minimaliste esthétique qui tend vers l’organique. Bref, des mariages plus simples et plus intimes mais qui n’en demeurent pas moins totalement gorgeous!

Chers lecteurs, vous êtes en droit de me dire: «Mélanie, qu’est-ce que ça mange en hiver un « mariage à l’esthétique minimaliste qui tend vers l’organique »?» Oh que je vous imagine décrire ainsi le mariage de vos rêves à votre douce moitié… ça se dit bien, mais c’est pas nécessairement clair! Je viens à votre rescousse en vous présentant non pas un, mais deux exemples de cette tendance qui ne fait pas dans le superflu: la verdure utilisée comme élément principal pour les bouquets, centres de table et autres éléments de décor, ainsi que le naked cake, c’est à dire le gâteau sans glaçage.

Il serait réducteur de dire que la verdure, c’est vert! Le feuillage se présente sous une variété de couleurs, de formes et de textures  avec lesquelles il peut être très intéressant de jouer. Eucalyptus, fougères, sauge, troène, xérophylle, plantes grasses et alchémille sont autant d’options à considérer quand on aime le look un peu botanique et très naturel. Le fait que le feuillage s’avère aussi un choix économique n’est pas à négliger! Et ça ne vous empêchera surtout pas d’avoir de la paillette, fiou!

Maintenant qu’on a laissé tomber les fleurs, si on oubliait le glaçage? Pour ceux et celles qui recherchent l’authenticité et qui aiment le côté légèrement imparfait du « fait main », le naked cake est pour vous! Ici, pas de fondant, pas de fleurs en sucre, pas de fioritures. On va à l’essentiel: du gâteau, des fruits entiers, des fleurs naturelles et un peu de crème fouettée ou de confiture entre les étages, parce qu’on veut quand même que ça soit bon. Pour le reste, on se fie à l’imagination et au talent de son pâtissier! Je vous l’accorde, y’a pas vraiment d’imperfections dans les images ci-dessous, mais vous comprenez l’idée…

C’est pas parce qu’on est nu qu’on ne peut pas être au chocolat!

Et parce que j’avais quand même un Master Plan en rédigeant cet article, je termine en vous montrant comment on peut marier ces deux éléments: des naked cakes décorés avec du feuillage. Trop forte la fille!

Voyez encore plus d’images sur mon tableau Pinterest!

Moi j’adore ce genre de simplicité volontaire! Et vous?

 


Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *