Filtre d’amour: Delphine ♥ Frédéric

24 novembre 2015 0
150808-df-0398-1200x800.jpg

Je voudrais que l’Amour soit contagieux. Qu’on puisse l’attraper quand le passager du métro en face de nous ne tousse pas dans son coude. Qu’il soit un micro-organisme invisible à l’oeil nu se promenant dans l’air librement, qui nous ferait éternuer comme le pollen au printemps.  J’aimerais que l’Amour soit un virus foudroyant pour lequel on ne trouverait jamais de remède. J’aimerais tant que l’Amour puisse s’injecter en dose puissante et qu’on organise de vastes campagnes de vaccination dans les écoles, les usines et les tours à bureaux, pour que le cœur des Hommes en soit à jamais rempli, débordant. Pour qu’il n’y ait plus aucune place pour la haine. En attendant, pour se protéger de la folie du monde, il nous reste la beauté. Et l’amour vrai.

Nos amoureux d’aujourd’hui ont beau être tous deux pharmaciens, aucun médicament ne semble les avoir immunisés contre cette douce maladie! L’histoire ne dit pas par contre si Delphine, après avoir attendu 9 ans pour la grande demande, a dû préparer une quelconque potion pour que son beau Frédéric se décide enfin… Si c’est le cas Delphine, je crois qu’il y en a plusieurs ici qui veulent connaître ton secret! Ma prescription du jour: consommez ces superbes images de Bonnallie Brodeur sans modération!

C’est lors d’un voyage en Provence que Frédéric a demandé la main de sa belle. Tous les éléments étaient réunis pour un moment inoubliable: un vignoble au sommet d’une colline, un coucher de soleil, une douce lumière dorée, une bouteille de champagne et la musique de Francis Cabrel sur le Ipod. Qui a dit que l’Homme romantique n’existait plus? Bon, il faut parfois s’armer de patience, mais tous les espoirs sont encore permis!

Au niveau de l’inspiration, les mariés avaient évidemment envie de recréer la magie de leur voyage en Provence: de l’élégance et du romantisme avec un petit côté jardin secret, plus quelques touches personnalisées pour intégrer leur amour du vin et des voyages. J’ai de nouveau fait équipe avec les filles ultra-talentueuses de Fêtes Grenadine afin de leur concocter un mariage à leur image, tout en douceur et en délicatesse. Quelques bonnes idées à piquer: Un globe-terrestre en guise de livre de signatures, des étiquettes à bagages comme marque-places et cadeaux d’invités et une caisse de vin en bois pour recueillir les cartes de souhaits. Les numéros de table étaient inscrits sur des bouteilles de vin et les invités pouvaient y glisser un petit mot ou un conseil pour l’anniversaire de mariage correspondant. En utilisant des chaises en bois, de nombreuses bougies, des sous-assiettes et des vases dorés et en installant quelques lustre en cristal au plafond, nous avons réussi à insuffler de la chaleur et de l’intimité au décor plutôt industriel du Centre des Sciences. L’amour qui émanait du couple, de la famille et des amis ce soir-là a fait le reste!

Delphine, Frédéric, je vous souhaite tous les frissons du monde, toutes les fièvres et les grands vertiges! Soyez fous, aimez-vous plus que tout.

Cérémonie: Église St-Viateur d’Outremont / Réception : Passerelle et Pespective 235º, Centre des sciences de Montréal  / Photographe: Bonnallie Brodeur / Stylisme, planification et coordination: Mélanie Aubin pour Conservus / Fleurs, centres de table, invitations, éléments imprimés et cadeaux d’invités: Fêtes Grenadine / Robe de la mariée: Justin Alexander, Anne Jean-Michel  / Bijoux: Sarah Walsh Bridal  / Maquillage et coiffure: Ève Champagne, Rayko Coiffure / Robes des demoiselles d’honneur: Boutique 1861, modèle Merry Moon / Costume du marié: Hugo Boss, chemise Eton, Harry Rosen. / Alliances: Birks / Traiteur: Robert-Alexis / Mobilier et linge de table: Sofa to go / Lustres: Ranger son et éclairage / DJ et équipement audio-visuel: Productions Wow / Voitures: Antique limo services (Rolls Royce) et Eeko (Tesla) / Hôtel pour les préparatifs: Nelligan


Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *