La part du gâteau

Je ne sais pas pour vous, mais autant d’amour, moi ça me donne faim! J’ai pensé qu’après un week-end de Saint-Valentin certainement épuisant (hum, hum!), rien ne valait un bon petit billet gourmand pour vous permettre de récupérer. Et si vous êtes toujours célibataire, vous pourrez toujours manger (virtuellement) vos émotions. Aujourd’hui, j’aborde un grand classique du mariage, un ingrédient que plusieurs qualifieront d’essentiel mais que certains trouvent trop traditionnel: le fameux gâteau de mariage. Alors, to cake or not to cake?, là est la question!

Dans le clan du «pour», vous admettrez que nous sommes loin des gâteaux construits comme des temples grecs avec colonnes et crémage aussi dense que du ciment à joint des années 80… Les gâteaux d’aujourd’hui tiennent plus de l’œuvre d’art culinaire et Montréal compte bon nombre de ces artistes pâtissières (que je vous présentais iciici et ici) qui font rien de moins que de la magie.

Du côté du «contre», c’est vrai que ça représente un certain investissement et qu’il arrive souvent que la plupart des invités n’aient même pas le loisir d’y goûter. Mais est-ce que c’est une assez bonne raison pour y renoncer? Si je vous proposais plutôt quelques alternatives audacieuses… et tout aussi délicieuses?

Dans la catégorie Breakfast Club, le gâteau de pancakes, de crêpes, de Rice Krispies (quoi? C’est des céréales!) et le gâteau de gaufres.

Brides I Ruffled Blog I Wedding Chicks I The Frosted Petticoat

Dans la catégorie c’est presque du gâteau, mentionnons la tour de beignes et de cupcakes, ainsi que le populaire cake pop, qui est littéralement une boule de gâteau présentée sur un bâton façon sucette ou en pièce montée. Dans les deux cas, c’est très appétissant!

Elizabeth Anne Designs I Erin McGinn I Brides I The Wedding Shoebox

Parfois, c’est pas de la tarte non plus!

Style Me Pretty

Vous aimez bousculer les traditions, mais vous savez apprécier les grands classiques? La catégorie indémodable est pour vous! Que diriez-vous d’un gâteau en biscuits Oreo, d’un croquembouche, d’une tour de chocolats Ferrero Rocher, de meringues multicolores ou de cannoli frais? Évidemment, le chic macaron fera toujours son effet!

Rustic Folk Wedding I Style Me Pretty I You and Your Wedding I Want that Wedding I Wedding Chicks I Style Me Pretty

C’est bien beau tout ça, mais y’a pas juste le sucre dans la vie! Pourquoi ne pas offrir à vos invités un gâteau de fromages ou de sushis? Avouez que c’est pour le moins original!

 Brides I We Heart It

D’après vous, un gâteau-poutine, ça se fait?

Pour d’autres idées, visitez mon tableau Pinterest!

L’amour existe encore : Suzanne ♥ Philippe

En 2015, c’est facile d’être cynique. Dans la culture de l’instantanéité, on a parfois l’impression que l’amour change au même rythme que nos statuts Facebook et que les relations deviennent obsolètes aussi rapidement que le Iphone. On veut maigrir vite, gagner de l’argent facilement, prendre des cours en accéléré, regarder des films qui goûtent le poulet St-Hubert* et s’aimer sans que ça soit trop difficile. Surtout, ne rien faire qui nous demande un effort, qu’il soit physique, intellectuel ou affectif. Désolée de vous l’apprendre les cocos, mais l’amour, c’est d’l’ouvrage, comme le chantait si justement Jean-Pierre Ferland!

En cette semaine de la Saint-Valentin, c’est important de se rappeler que l’amour, c’est pas juste de la guimauve et des bas résille, des bouquets de fleurs et des textos coquins! En fait, l’amour c’est ce qui arrive juste après, quand on le décide, quand on accepte l’autre dans ses différences et qu’on est prêt à tout donner, sans calculer, parce qu’on est persuadé que le « nous » enrichit le « moi ».

J’ai donc envie aujourd’hui de vous présenter l’un de ces couples qui fait mentir les statistiques, comme pour mettre un baume sur nos petits cœurs qui se demandent parfois si l’amour existe encore. Suzanne et Philippe se sont dit oui au mois de septembre 2014… pour la 2ième fois ! Il y a 10 ans, à peine sortis de l’université, les deux amoureux ont uni leur destinée parce qu’ils voulaient construire quelque chose de beau ensemble. Une décennie plus tard, avec trois enfants mignons comme tout, quelques triathlons dans les jambes, des projets de rénovation et l’ouverture d’une pharmacie, on peut dire qu’ils ont réussi leur pari ! J’ai eu le grand bonheur de les accompagner dans la planification de leur renouvellement de vœux, parce qu’ils ont eu envie, 10 ans plus tard, de se choisir à nouveau. Ahhhh… de quoi faire fondre mon cœur d’éternelle romantique! Quelques images de cet événement plein de bonheur, croquées sur le vif par Sophie Asselin. Bon comme du chocolat à la fleur de sel!

Pour cette soirée festive placée sous le signe de l’amour et de la famille, ils ont opté pour les Entrepôts Dominion, une salle que j’adore près du Canal Lachine. En 2004, ils s’étaient mariés le dimanche du week-end de la fête du travail. Les invités n’ont donc pas été surpris d’apprendre que l’événement aurait lieu le vendredi de cette même fin de semaine. N’est-ce pas la meilleure façon de commencer un long congé? Le scénario de la soirée sortait également des sentiers battus: tout le monde (y compris les mariés!) s’est réuni pour un cocktail d’environ 45 minutes, suivi d’une cérémonie très touchante et d’un cocktail dînatoire avec stations de nourriture, où les places n’étaient pas assignées et où les invités avaient le loisir de se parler, comme dans un chouette party de famille. Quand on organise un mariage, à part s’assurer d’avoir du plaisir, il n’y a aucune règle à suivre!

Comme pour un mariage, la cérémonie d’un renouvellement de vœux revêt une grande importance. Suzanne et Philippe ont choisi de s’inspirer du casse-tête pour symboliser la part essentielle que joue chacun des membres de la famille et pour se rappeler qu’ensemble, ils sont un tout. Les enfants ont récité un petit mot pour leurs parents, ensuite c’est eux qui se sont adressé aux enfants. Fêtes Grenadine avait réalisé un casse-tête sur mesure avec les valeurs de la famille, qu’ils ont pu faire ensemble (un merveilleux souvenir à faire encadrer par la suite!), avant de s’échanger de très jolis bijoux de la collection Puzzle de la Maison Birks. On peut difficilement faire mieux! Il y a dix ans, le couple avait demandé à quelques personnes importantes de leur entourage de leur écrire un message en vu de leur 10e anniversaire de mariage… Ce fût à la fois drôle et touchant de ré-entendre certaines de ces personnes relire ce qu’ils avaient écrit à ce moment-là! J’imagine l’émotion de Suzanne quand elle a entendu sa grand-mère lui souhaiter encore plusieurs années de bonheur!

Les enfants (et les parents!) ont mangé beaucoup de bonbons, les invités ont eu droit à une projection des plus beaux souvenirs de la famille, on a ri, on a pleuré, on a dansé et les gourmands ont pu reprendre des forces à minuit avec la poutine au Pulled-Pork du foodtruck de Pas d’cochon dans mon salon. Et tout le monde s’est forgé des souvenirs de cette merveilleuse soirée pour les 10 prochaines années!

Suzanne et Philippe, vous êtes une inspiration et la preuve qu’on peut encore croire en l’amour! Une très joyeuse Saint-Valentin à vous deux, et à vous tous!

*En référence à l’article de Marc Cassivi intitulé «Vincent Guzzo: pour le cinéma St-Hubert» paru dans la Presse le 17 janvier 2015.

Cérémonie et réception: Entrepôts Dominion / Photographe: Sophie Asselin / Concept, planification et coordination: Mélanie Aubin, Conservus / Fleurs, invitations et éléments imprimés: Fêtes Grenadine / Robe de la mariée: Éditions de robes / Chaussures de la mariée: Ogilvy / Bijoux: Maison Birks / Maquillage: Francine, Pure Dermato Thérapie /  Coiffure: Josée Mercie, Rituel Coiffure / Costume du marié: Holt Renfrew / Alliances: Laferrière et Brixi diamantaires / Vêtements des enfants: Mexx (elles) La Baie et Zara (lui) / Traiteur: L’Auberge sur la route / Popcorn: Gourmaïs / Mobilier et linge de table: Sofa to go / DJ et équipement audio-visuel: A1DJs / Bar à bonbons: Fêtes Grenadine / Foodtruck: Pas d’cochon dans mon salon

Dream Big

2015 sera probablement l’année où j’aurai le plus peur de toute ma vie, parce que j’ai des rêves immenses, grandioses, gigantesques! J’ai envie de me brasser la cage, de me challenger continuellement et d’aller dans des endroits où je n’aurai jamais pensé aller (fyi,  je ne veux pas nécessairement dire le 281!) Est-ce que c’est l’approche de la quarantaine ou la certitude de savoir que j’ai enfin trouvé le chemin, mon chemin? Une chose est sûre, j’ai envie de donner une bonne raclée à cette petite voix qui me dit que je n’en suis pas capable et de lui prouver qu’elle a tort! Ce blogue, cet univers que j’ai créé et ces rencontres qu’il m’a permis de faire, cette planète mariage sur laquelle j’ai atterri « pas si par hasard que ça » sont comme des petites pierres blanches laissées exprès pour que je ne me perde pas sur la route (certains diront des flèches en néon doublement soulignées, tellement c’était évident!). À moi maintenant de commencer le voyage, même si je suis effrayée! Promis, je vous en donne des nouvelles très bientôt.

Entre temps, je m’inspire d’une ville que j’ai eu le plaisir de découvrir pour la première fois durant les vacances de Noël (incroyable, je sais!) et pour laquelle j’éprouve déjà un amour inconditionnel: oui, mes amis, the Big Apple en personne! Mettons qu’on a des rêves totalement fous. Mettons qu’on imagine que notre amoureux presque parfait nous propose de choisir une destination encore plus folle pour se promettre l’amour éternel. Là, tout de suite, je vous dirais New York la magnifique! Mon top 5 des plus beaux endroits où se marier dans la ville de tous les possibles, juste pour vous faire rêver…

5-The Loeb Boathouse, Central Park

The Loeb Boathouse (photos 1 et 5) I Katelyn James I Ben Lau photography I New York Social Diary

On ne peut passer à côté de Central park, aussi essentiel à la ville qu’un poumon sain et qui permet aux touristes trop ambitieux de reprendre leur souffle et de se reposer le temps d’un pique-nique. Des arbres, de l’eau, des fleurs… le parfait combo pour ceux qui n’arrivent pas à choisir entre la ville et la campagne! Absolument et totalement romantique.

4-The New York Public Library, Manhattan

Michelle Lange Photography I Christian Oth Studio via New York Public Library I Mademoiselle Fiona via 100 Layer Cake I Genevieve de Manio (photos 4 et 6) I Ira Lippke Studios via New York Public Library

L’intelligence est sexy et le fantasme de tous les geeks amoureux peut certainement prendre la forme d’un mariage dans la deuxième plus grande bibliothèque des États-Unis. Déjà les escaliers du Stephen A. Schwarzman Building me mettent les jambes en coton. Oui, c’est bien là que Carrie et Mr. Big devaient se marier dans le film Sex and the City. Ne vous en faites pas, c’est une histoire qui s’est bien terminée!

3-Whyte Hotel, Brooklyn

Chellise Michael Photography I Whyte Hotel (photos 2-3-5-6) I The Hitch

De tous les coups de cœur que j’ai eus à New York, Brooklyn est certainement au top de ma liste. Major crush pour cette usine construite en 1901 et reconvertie en un petit hôtel plein de personnalité situé au bord de l’eau, dans le très hip quartier Williamsburg. Tout y est absolument parfait: la petite cour intérieure comme un jardin secret, la terrasse avec vue imprenable sur le centre-ville, la brique, les poutres exposées, la céramique noire et blanche au plancher et le look industriel dont on ne se lasse pas! J’ai presque fait une Monica Geller de moi-même en réservant une date pour 2017!

2-620 Loft & Garden, Rockefeller Center, Manhattan

Wedding Wire (sauf la photo 5, via Great Place Directory)

On jase là, mais si j’avais quelques centaines de milliers de dollars pour planifier mon mariage avec un loup de la finance de Wall Street (of course! Sinon, comment je pourrais me payer ça?), c’est exactement sur la terrasse du Rockefeller Center que je ferais ça! Avouez que c’est assez spectaculaire et très pratique, vu que la St Patrick Cathedral est juste à côté! Non mais vraiment, quelle efficacité, ces américains!

1-The Foundry, Long Island

The Foundry
The Foundry (photos 1-3-4) I Jen Huang

Je sais que c’est pas facile de classer ces 5 endroits magnifiques, mais en voyant cet espace, j’ai presque versé une larme. Je me suis dit que c’était un signe. Un îlot de bonheur, une oasis de sérénité, un havre de paix, l’épicentre du nirvana marital sur 3000 pieds carrés! Une fonderie du 19e siècle entièrement restaurée qui comporte une cour luxuriante, un toit-terrasse, une serre extérieure et une toute nouvelle salle entièrement blanche pour les mariages plus intimes. Où es-tu futur époux quand j’ai besoin de toi?

Et vous, quel est l’endroit qui vous fait le plus rêver?

Hiver précieux

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver, disait Vigneault. Mais quel hiver! Étincelant comme un bijou, il a l’éclat du cristal quand il enveloppe les arbres de verglas. Il scintille comme de l’or quand le soleil se reflète sur la neige immaculée. Il a la pureté du diamant quand on le contemple en solo du haut d’une montagne, après une randonnée de raquettes ou avant une descente en hors-piste. C’est un trésor national que d’avoir quatre saisons bien distinctes et j’avoue ne pas comprendre pourquoi l’hiver est si mal aimé… Ok, il fait parfois -1000°C (oui, lecteurs hors-Québec, ça se peut -1000°C!), ok, ça s’étire sur 5 mois, et ok, ça nous prend des mitaines développées par la NASA pour éviter des perdre un doigt en allant au dépanneur du coin, mais c’est tellement beau! Avant d’officiellement lancer un groupe militant pro-hivernal, je commence par de la désensibilisation soft qui vous prouvera à quel point l’hiver peut être magnifique.

Au menu pour vous aujourd’hui: un créatif développé par deux femmes qui n’ont pas froid aux yeux! La coordonatrice Katayoun Khatami, de Unikevent, et la photographe Lisa Renault ont imaginé un mariage extérieur chaleureux et intime, avec patin à glace et chocolat chaud, dans une palette de couleurs rappelant les pierres précieuses. De quoi rendre l’été vert de jalousie!

Petit truc de pro: pensez toujours à envoyer une invitation à votre photographe pour qu’il en fasse une jolie composition, surtout si elle est aussi magnifique que celle-ci!

Parce que je lis dans vos pensées, je sais déjà que vous êtes curieux de savoir quelle main se cache derrière cette calligraphie délicate. J’ai raison? Il s’agit de la talentueuse Joy Deneen, d’imaginejoy calligraphie. Et vu que je suis moi-même en amour avec son travail, je vous la présenterai dans quelques semaines, promis promis!

En espérant que ce créatif vous a un peu réconciliés avec l’hiver… sinon, dites-vous que le printemps, c’est dans à peine 2 mois! Encore bravo à toute l’équipe, Winter lovers United!

Concept et décor: Unikevent & Lisa Renault Photographie / Photographe: Lisa Renault Photographie / Lieu: Côté Nord Tremblant / Robe & accessoires cheveux: Christianne Brunelle Couture / Fleurs: Prune les fleurs / Invitations, tableaux noirs et calligraphie: imaginejoy calligraphie / cadeaux des invités (savons) Evy Jo & Co. / Gâteau: La Fabrik à Gâteaux / cupcakes et Cake pops: Farine et Chocolat / Ballons, pailles et déco papier : Sucre + Confetti  Objets vintage (machine à écrire, boîte dorée et bol à fruits): Pigeon Atelier / Art de la table: ABP / Maquillage: Esthétique Loui D’or / Coiffure: Myriam Desrosiers, Salon Kaaz / Mannequins: Lina Jacques Sebastien, Jérôme Lecossois, Carole Shazand et Caroline Leman