Go Gold!

À voir Dame-Nature shower-off ses couleurs éclatantes de l’Estrie aux Laurentides, j’ai une petite pensée pour les mariées d’automne qui doivent rivaliser de beauté avec les paysages tout feu tout flamme de l’été indien. Je veux bien croire que l’amour fera rayonner la belle de bonheur pis toute pis toute, mais avouez que la concurrence est déloyale!

Si votre mariage a lieu par une splendide journée de septembre ou d’octobre, il vous faudra peut-être prendre les grands moyens pour faire tourner toutes les têtes et en mettre plein la vue à vos invités. Mon conseil? Go Gold! Enveloppez-vous de paillettes, embrassez le lamé, recherchez les effets métallisés, assumez la déesse bling qui sommeille en vous et qui ne demande qu’à se matérialiser! Les érables, ormes et bouleaux flamboyants n’auront qu’à bien se tenir, il n’y aura plus aucune autre distraction pour venir détourner le regard enamouré de votre chéri quand vous ferez votre entrée triomphante dans votre superbe robe dorée!

D’accord, c’est loin d’être discret, et c’est surtout à l’opposé du classique et intemporel ivoire, mais c’est parfois excitant de sortir des sentiers battus et de prendre tout le monde par surprise, non? Une chose est certaine, on parlera encore de votre tenue lors de votre 25e anniversaire de mariage.

Voici quelques exemples de ces robes divines qui pourraient probablement me faire tomber dans les pommes si je les voyais en vrai…

Même vêtue d’or, il est possible de faire dans la subtilité. Le truc évidemment est de savoir doser les accessoires et le maquillage. Personne ne veut avoir l’air d’une boule disco (sauf peut-être Niki Minaj), alors on met la pédale douce sur les bijoux et l’ombre à paupières. Vous voulez éblouir ceux que vous aimez, pas les rendre aveugles, right?

Vous voulez faire le party comme Gatsby? La robe dans les tons d’or est toute désignée pour incarner l’esprit festif et opulent des années 20! Et ça va tellement bien avec le Champagne!

Ok, disons que vous êtes un peu frileuse à l’idée de vous couvrir de paillettes gold de la tête aux pieds, vous pourriez toujours envisager un compromis et choisir une robe à la fois dorée ET blanche, histoire de goûter au meilleur des deux mondes? Dans la vie, il n’y a que des solutions!

Allez, Golden Girls, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter que votre homme ne soit pas tenté par quelque chose du genre… Soyez prudentes, ne lui montrez pas cet article, juste au cas où. Je m’en voudrais affreusement!

Pour d’autres idées dorées, retrouvez-moi sur Pinterest

Better together: Katrina ♥ Patrick

Kat&Pat, c’est du bonbon. Leur amour est sucré, doux et coloré. Même la combinaison de leur prénom fait penser à une délicieuse barre chocolatée! Ces deux-là étaient faits l’un pour l’autre comme le caramel et la fleur de sel ou comme les brownies et le bacon; pris séparément, ils sont déjà supers. Ensemble, ils sont tout simplement extraordinaires!  « Je sais que je serais capable de mener une belle vie sans toi, mais j’ai aussi l’intime conviction que cette vie sera infiniment meilleure si je la partage avec toi. » C’est pas un beau concentré de sagesse, cet extrait des voeux prononcés par Katrina? Et attendez de voir le film!

Je ne sais pas qui il faut remercier pour avoir pensé à réunir ces deux êtres qui habitaient chacun sur leur bout de planète, mais on a des félicitations à vous faire! Patrick, un « petit » gars d’Ottawa qui travaillait comme consultant en immigration n’avait, à première vue, pas grand chose en commun avec Katrina, une pétillante Fashion Editor pour le magazine Cosmopolitan Philippines. À part le fait qu’il est peut-être la personne la plus drôle que je connaisse et qu’elle est certainement la fille qui a le sourire le plus fantastique au monde! En 2008, Patrick habitait aux Philippines et devait aller tous les mois en Turquie pour son travail. À la veille d’un départ pour Istanbul, il se rend dans un bar, invité par un ami DJ qui y faisait un set. Katrina y était aussi, invitée par le même ami DJ. Le hasard a voulu qu’elle soit justement en train d’organiser un petit voyage en Turquie: c’est donc naturellement qu’ils ont commencé à discuter des essentiels à faire et à voir. Quelques semaines plus tard, ils se revoyaient pour une date officielle. Le trafic monstre dans la ville (apparemment, le métropolitain à l’heure de pointe, c’est de la petite bière en comparaison!) les ayant empêchés de se rendre au resto super fancy où Patrick avait réservé une table, ils se sont retrouvés… au food court du centre commercial! Tant qu’à y être, Patrick s’est dit que ça serait une bonne idée de commander des pinces de crabe, car il n’y a vraiment pas meilleur choix pour un premier repas en amoureux, right? Je peux seulement imaginer les fous rires qu’ils ont eus! Leur histoire s’est poursuivie, a grandi, s’est transportée à New York puis à Montréal, pour culminer le 1er janvier 2014 à Cebu, un île des Philippines d’où Katrina est originaire, alors que le couple s’est marié devant leurs familles et amis, non pas une, mais deux fois! Une première cérémonie religieuse et une cérémonie plus informelle célébrée par le meilleur ami de Patrick le lendemain.

Je vous laisse maintenant vous pâmer devant les photos hallucinantes de J Lucas Reyes qui montrent à quel point ces deux-là s’aiment et ont du plaisir ensemble! Leur bonheur transparaît sur chacune de ces images…

Katrina tenait vraiment à ce que la cérémonie ait lieu à l’extérieur, face à la mer, mais une pluie fine et incessante ainsi qu’un épais brouillard ont obligé le couple à envisager une cérémonie à l’intérieur de l’Hôtel Mövenpick. À une heure du mariage, voyant le temps s’éclaircir, le Directeur général de l’hôtel a décidé de rassembler toute son équipe pour offrir à la mariée la cérémonie dont elle rêvait. En 30 minutes, ils ont réussi à transférer les chaises, les fleurs et le système de son. Un exploit qui a grandement touché les mariés et qui a rendu leur journée encore plus parfaite.

Est-ce qu’on peut parler de cette robe, s’il vous plaît? Ma définition de la perfection! Elle a été créée spécialement pour Katrina par un designer local, Cherry Samuya Veric. Je l’adore!

Pour une raison quelconque, Katrina a une fascination pour… les lamas! La silhouette de l’animal s’est donc retrouvé un peu partout dans les éléments du décor: à l’intérieur de l’enveloppe des invitations, sur le sac de toile offert en cadeau de bienvenue aux invités qui arrivaient de l’extérieur du pays, sur les anneaux de serviette et sur les sur les cartes de remerciement. Un truc rigolo qui représente bien Kat&Pat et qui contribue à unifier le look du mariage!

Patrick, tu es officiellement mon marié préféré!

Si vous nous suivez sur Facebook, vous avez peut-être déjà vu le film du mariage de Katrina et Patrick réalisé par Ian Cruz Films. Mais parce qu’on les trouve choux et qu’on se tanne pas de voir autant de bonheur et d’amour, on vous le remet ici!

Tous nos meilleurs vœux à Kat&Pat, c’est beau de vous voir aussi amoureux l’un de l’autre!

Cérémonie et réception: Hôtel Mövenpick, Cebu, Philippines / Photographe: J Lucas Reyes / Stylisme et décor: sœur de la mariée, Nina Dy, Bliss Collective / Fleurs: Jun Cañete / Invitations: Wink  / Robe de la mariée: Cherry Samuya Veric / Bijoux de la mariée: Connie Dy Jewelry / Coiffure et maquillage: Raymond Santiago et Robbie Piñera / Costume du marié: Surmesur / Chaussures du marié: Allen Edmonds / Bagues: Paul Syjuco (elle), jonc ayant appartenu au grand-père du marié (lui) / Traiteur: hôtel Lechon (cochon de lait grillé à la broche, plat typique des Philippines): Rico’s Lechon / Gâteau: Cake Couture by Trina / Band: Adlib Band / Vidéaste: Ian Cruz Films

On enlève tout!

Loin de moi l’idée de profiter du Celebgate pour attirer le lecteur curieux, limite voyeur, sur mon site et faire exploser mes statistiques… Ok, j’avoue. Un peu quand même! Bon, au risque de vous décevoir, cet article ne publiera ni la vidéo de la nuit de noces de Bradley Cooper & Sienna Miller, ni les photos coquines montrant de quel bois se chauffe Brad Pitt quand il est question d’enlever la  jarretière de sa belle Angelina. Il me reste (encore) un peu de pudeur, il faut croire! (c’est pas non plus comme si j’étais réellement en possession de ce matériel de grande valeur, qui me permettrait sans doute d’acheter une petite île du Pacifique si je le vendais à un tabloïd anglais. Facile d’avoir des principes dans ce temps-là!) Non, ce titre racoleur a pour but d’illustrer un courant que je vois de plus en plus dans les mariages qui sont publiées sur la blogosphère. Vous devinez? Si vous avez répondu le cortège nudiste, vous n’y êtes pas du tout! Mais vous ne pensez qu’à ça, ma foi! Je parle d’un retour à une certaine sobriété, d’un dépouillement vers l’essentiel, d’un minimaliste esthétique qui tend vers l’organique. Bref, des mariages plus simples et plus intimes mais qui n’en demeurent pas moins totalement gorgeous!

Chers lecteurs, vous êtes en droit de me dire: «Mélanie, qu’est-ce que ça mange en hiver un « mariage à l’esthétique minimaliste qui tend vers l’organique »?» Oh que je vous imagine décrire ainsi le mariage de vos rêves à votre douce moitié… ça se dit bien, mais c’est pas nécessairement clair! Je viens à votre rescousse en vous présentant non pas un, mais deux exemples de cette tendance qui ne fait pas dans le superflu: la verdure utilisée comme élément principal pour les bouquets, centres de table et autres éléments de décor, ainsi que le naked cake, c’est à dire le gâteau sans glaçage.

Il serait réducteur de dire que la verdure, c’est vert! Le feuillage se présente sous une variété de couleurs, de formes et de textures  avec lesquelles il peut être très intéressant de jouer. Eucalyptus, fougères, sauge, troène, xérophylle, plantes grasses et alchémille sont autant d’options à considérer quand on aime le look un peu botanique et très naturel. Le fait que le feuillage s’avère aussi un choix économique n’est pas à négliger! Et ça ne vous empêchera surtout pas d’avoir de la paillette, fiou!

Maintenant qu’on a laissé tomber les fleurs, si on oubliait le glaçage? Pour ceux et celles qui recherchent l’authenticité et qui aiment le côté légèrement imparfait du « fait main », le naked cake est pour vous! Ici, pas de fondant, pas de fleurs en sucre, pas de fioritures. On va à l’essentiel: du gâteau, des fruits entiers, des fleurs naturelles et un peu de crème fouettée ou de confiture entre les étages, parce qu’on veut quand même que ça soit bon. Pour le reste, on se fie à l’imagination et au talent de son pâtissier! Je vous l’accorde, y’a pas vraiment d’imperfections dans les images ci-dessous, mais vous comprenez l’idée…

C’est pas parce qu’on est nu qu’on ne peut pas être au chocolat!

Et parce que j’avais quand même un Master Plan en rédigeant cet article, je termine en vous montrant comment on peut marier ces deux éléments: des naked cakes décorés avec du feuillage. Trop forte la fille!

Voyez encore plus d’images sur mon tableau Pinterest!

Moi j’adore ce genre de simplicité volontaire! Et vous?

 

La Dolce Vita: Delphine ♥ Luigi

C’est un fait, on ne se lasse jamais des classiques! Les Italiens l’ont bien compris et c’est probablement pourquoi on leur doit l’espresso, la Vespa, Prada, la salade Caprese et Anita Ekberg se baignant dans la Fontaine de Trevi. Si James Dean avait la fureur de vivre, l’Italie quand à elle peut bien revendiquer la douceur de vivre… Toutes les histoires deviennent plus romantiques quand elles se passent à Venise, toutes les beautés du monde se magnifient dans les rues de Florence, toutes les peines de cœur semblent encore plus insurmontables quand elles se vivent à Vérone et la sauce tomate ne goûte jamais aussi bon que dans une Trattoria du quartier Trastevere de Rome…

D’accord, l’histoire que je m’apprête à vous raconter ne s’est pas déroulée sur la côte Amalfitaine ou au beau milieu de la campagne Toscane, mais elle en a certes l’esprit romanesque, remercions pour cela les origines de l’un de ses principaux protagonistes, dont le regard ténébreux, le sourire charmeur, le goût vestimentaire sûr et le cheveu toujours impeccablement placé crient Uomo Italiano.

Delphine et Luigi se sont rencontrés par le biais d’amis communs et ils ont rapidement su qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Il faut croire que notre ragazzo possède à la fois l’ingéniosité de Leonardo da Vinci et la logique d’un Fibonacci, car il a orchestré une demande en mariage parfaite en tous points! La mariée nous raconte: «C’était le 24 avril 2012, soit 24 mois jour pour jour après qu’on ait officialisé notre relation. Un peu plus tôt, Luigi m’avait demandé de prendre congé cette journée-là, sans toutefois me dire quels étaient les plans. Nous sommes arrivés à l’Auberge Ripple Cove dans les Cantons de l’Est, où il avait loué la suite #24, avec vu sur le lac. Le soir, après un excellent repas, il propose une promenade au bord de l’eau. Alors qu’on marchait, il « aperçoit » une bouteille qui traîne dans l’herbe. Il se penche pour la ramasser et me la tend: la bouteille contient un parchemin avec un joli mot d’amour. C’est après la lecture qu’il s’est agenouillé pour me faire la grande demande! Nous sommes revenus à la chambre, où une bouteille de champagne nous attendait, en plus d’un scrapbook que Luigi m’avait fait et dans lequel il avait écrit 24 raisons pour lesquelles il m’aimait; pour chacune de ces raisons, il avait collé des souvenirs des 2 ans que nous avions passés ensemble. Il avait également fait graver 24M ONE dans ma bague (2 form 1), symbolisant l’unité que nous allions former en nous mariant. » Gardons espoir Mesdames, le romantisme n’est pas mort!

Vous vous en doutez sûrement, le mariage a eu lieu… un 24 août! On a de la suite dans les idées ou on n’en a pas! Je vous laisse admirer les images belles et fortes de Grey Sparrow et puisqu’on est dans le classique aujourd’hui, j’ai choisi plusieurs photos en noir et blanc, dont certaines sont admirablement évocatrices, comme des morceaux d’histoire croquées sur le vif.

Une noce italienne n’en serait pas une sans une longue liste d’invités: 234 personnes pour être exacte (Ouch, j’ai mal à mon trouble obsessif-compulsif! Pourquoi pas 224 invités?!?) Le couple souhaitait un mariage élégant, moderne et intemporel, le combo blanc-noir-gris s’est donc imposé de lui-même. Delphine a tout de même tenu à incorporer sa couleur fétiche, le rose fushia, que l’on retrouve en touches féminines dans les fleurs et le décor.

Je sais que j’ai quelques jours de retard, mais je tiens à vous souhaiter un merveilleux 1er anniversaire de mariage. Que votre vie à deux soit à l’image de ces photos: lumineuse et pleine de sourires! Baci!

 Cérémonie: Chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours / Réception: Le Mont-Blanc / Photographe: Grey Sparrow / Coordonnatrice, jour du mariage: Geneviève O’Connor / Fleurs: Fêtes Grenadine / Invitations: Papier Fashionista / Robe de la mariée: Bella di Sera Chaussures de la mariée: Valentino / Bijoux de la mariée (boucles d’oreilles): Swarovski / Maquillage: Nancy Khalil, Twinkle Eyes  Coiffure: Denis Voltan / Costume du marié et des garçons d’honneur: Waxman / Alliances: Joailliers Bertucci / Robes des demoiselles d’honneur: Rush Couture / Traiteur, Table des douceurs et bar à bonbons: Fino gourmand / Groupe Madison / Gâteau: Pâtisserie Yuki / Mobilier et accessoires décoratifs: Casa D’Eramo / Band, quatuor jazz, éclairage et sonorisation: Montreal Rhapsody / Photobooth: Grey Sparrow / Vidéaste: CocoFilms / Cadeaux des invités: Chandelles The Body Shop